A lire.. Confidence d’un gynécologue

Eh oui, je ne sais pas pourquoi je lis tellement en ce moment, pourtant ce n’est pas mon « Dada » mais peut-être ai-je besoin de m’évader par la lecture de temps en temps

Voici donc un livre, que j’ai récemment terminé de lire, et que j’ai bien aimé. La vie d’un Gynécologue, son histoire, son métier, ces patientes.. Bref beaucoup d’histoires qui pourraient à toute nous arriver, dans lesquels on se retrouve ou on a l’impression qu’il parle de nous, des choses de la vie quoi!!

J’ai trouvé un bon résumé de ce livre, encore mieux que je ne pourais l’écrire, je vous invite donc vivement à lire ce qui suit…

images

Ne vous fiez pas à cette impression de super long résumé, bien soporiphique car ce n’est pas du tout le cas, vous verrez c’est passionnant lisez!!!

lisademars1190901650

C’est la première fois qu’un gynécologue-accoucheur ouvre les portes de son cabinet et témoigne sur un métier qui fascine et suscite bien des fantasmes, surtout chez les hommes. A travers des témoignages, des anecdotes ponctuées d’humour, Gérard Salama nous dévoile son quotidien.

La passion des femmes

Gérard Salama exerce son métier à Paris depuis plus d’une vingtaine d’années. A plusieurs reprises, il a ressenti l’envie de raconter celui-ci, qui est loin de se résumer à un défilé de femmes qui se dénudent ! « Quand on fait ce métier depuis tant d’années on vit des choses drôles et moins drôles que l’on a envie de partager. Ecrire était un petit rêve qui s’est concrétisé grâce à l’une de mes patientes qui m’a suggéré de le rédiger avec elle. »

Pourtant Gérard Salama ne se destinait pas à cette spécialité médicale : il avait d’abord pensé à la chirurgie pédiatrique, mais au moment de prendre sa décision, il a réalisé qu’il lui manquait quelque chose. « J’avais certes l’amour des enfants et celui de la chirurgie, mais la dimension féminine en était absente. Dans la gynécologie et l’obstétrique il y a tout. »

Car cet homme, qui ne cesse jamais de s’émerveiller à la naissance d’un enfant, aime les femmes et ça se voit au premier regard. Chaleureux, séducteur, un tantinet hâbleur (c’est lui qui le dit) il a une admiration sans bornes pour la gente féminine. Le contact passe immédiatement et il avoue s’entendre mieux avec les femmes que les hommes. Ses patientes lui sont fidèles, il lui arrive même de suivre plusieurs générations. Il faut dire qu’il est toujours là, disponible 7 jours sur 7, 24 h sur 24. « C’est un métier qui exige une implication totale, si vous n’en êtes pas capable il faut choisir autre chose », insiste-t-il.

Son livre est une histoire d’amour et d’humour, un hymne à la gloire des femmes. Qu’elle soit gardienne d’immeuble, avocate, comédienne ou princesse, qu’elle ait 20, 40 ou 60 ans, chaque femme reste unique à ses yeux. Mais pour le gynécologue il est important de savoir tout de suite à qui il a à faire. Une patiente aura besoin du sérieux du médecin, une autre d’un peu d’humour pour la mettre à l’aise. C’est l’expérience qui lui a appris à gérer tout ce panel de caractères si différents qui défile dans son cabinet.

Ces femmes qu’il admire tant l’inquiètent aussi. « Elles ont tellement évolué rapidement en bien, qu’hélas elles se retrouvent souvent seules. Peut-être parce qu’elles demandent trop aux hommes. Elles oublient que ces derniers ont besoin qu’on leur fasse croire qu’ils sont beaux et forts, qu’ils sont indispensables. »

Apprendre à connaître les femmes

Des hommes qui demeurent fascinés par le métier de gynécologue. A chaque fois que le docteur Salama en parle dans une soirée, les regards masculins se tournent vers lui. « Les hommes s’imaginent que sous prétexte que vous voyez des femmes nues tous les jours, c’est génial. Je reste avant tout un médecin qui vit quotidiennement de belles choses riches émotionnellement, mais aussi des moments douloureux.» Des hommes qui parfois se montrent jaloux, car en général les femmes aiment bien leur gynécologue et le disent spontanément.

Certains hommes ne le supportent pas. Pourtant Gérard Salama met un point d’honneur à rester dans la « séduction passive ». Dans son livre, il évoque ce sujet avec beaucoup d’honnêteté. « La séduction n’est pas seulement présente dans mon cabinet, elle est partout dans la vie quotidienne et me semble normale. Dans mon cas, il faut juste apprendre à la gérer, ce que je ne savais pas faire au début de ma carrière. Je crois que ce n’est pas tant séduire son médecin qui préoccupe les femmes, mais plus juger de la capacité à le séduire, ça les rassure. »

Vous avez déjà lu ce bouquin les filles??

Je vous souhaite tous un bon dimanche, avec tout plein de soleil

lisademars1174835294


8 Comments on A lire.. Confidence d’un gynécologue

  1. Fabienne
    05/04/2009 at 15:22 (10 années ago)

    Ah, je vais ptêtre me le tenter celui là !!!! merci

    Répondre
  2. laly
    05/04/2009 at 15:53 (10 années ago)

    Je te le conseille, en plus très facile à lire

    Répondre
  3. laly
    06/04/2009 at 18:20 (10 années ago)

    ok pas de prob, mais là j’ai terminé de le lire, la prochaine fois qu’on se voit tu l’auras , pour les gifs, je les ai pris sur le site que tu m’avais montré ;D, je suis contente qu’ils te plaisent ;D

    Répondre
  4. Laetichoup
    07/04/2009 at 00:07 (10 années ago)

    Haaaaaaaaaaan il était sur ma liste (qui n’est que mental don j’ai plein de loupé) celui là, merci de m’y avoir fait repensé !!!!

    Il va devoir y passer bientôt je crois ^^

    Bisous

    Répondre
  5. sev
    07/04/2009 at 12:47 (10 années ago)

    j’en avais entendu parlé dans une emission de ce bouquin. je vais ptete le lire tiens!

    merci laly!

    Répondre
  6. laly
    07/04/2009 at 18:30 (10 années ago)

    Laetichoup : revie de t’y avoir fais pensé
    Sev : Bonne idée, tu me diras ce que tu en pense

    Répondre
  7. Pamela
    08/04/2009 at 09:46 (10 années ago)

    J’ai toujours été intriguée par ce livre… il est aussi bien qu’il en a l’air? Il faudra que je le déniche alors

    Répondre
  8. laly
    08/04/2009 at 22:20 (10 années ago)

    Pamela : Je te le confirme, il est aussi bien qu’il en a l’air, et il se lit très bien
    Tu m’en diras des nouvelles

    Répondre

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :